Diminuer le stress pour une meilleure santé

February 14, 2019

 

 

Le stress chronique affecte la plupart des êtres humains de nos jours. La course à la réussite et la vie qui va toujours plus vite grâce à la technologie affectent notre système nerveux et l’affaiblissent, au péril de notre système immunitaire, le gardien de notre santé. On comprend rapidement cette correlation par expérience.

 

En effet, un moment de grand stress engendre une crise d’eczéma, une grippe et bien d’autres maux. Cela s’explique par le fait que notre corps, à la fois intelligent et primitif, met en arrêt les fonctions non-essentielles à sa survie dans les moments prolongés de stress, soit le système immunitaire. Il est en mode de lutte et commence à libérer des hormones du stress qui ont un effet négatif sur le système immunitaire. Les conséquences sont en autre l’inflammation, la douleur, l’enflure, la décalcification des os (ostéoporose) et l’arthrose. Les maladies auto-immunes sont exacerbées. Le stress prolongé nous rend très vulnérable aux grippes et rhumes et à long terme au cancer. Les facteurs psychologiques du stress comme la sensation de détresse et la répression des émotions influencent la croissance des tumeurs cancéreuses.

 

Gérer son stress renvoit à un mode de vie sain de façon holistique.

 

Au niveau du corps, faire de l’exercice diminue automatiquement le stress. On peut le comparer à un trop plein d’énergie enfermé dans un bocal. L’activité physique fait sortir cette énergie en plus d’entraîner une sensation de bien-être.

Au niveau mental, se connecter à la nature, adopter un rythme de vie plus lent, faire de la méditation et travailler à régler ses émotions refoulées diminuent considérablement le niveau de stress.

Au niveau spirituel, s’entourer des bonnes personnes qui nous font du bien, cultiver la pensée positive, méditer, prendre du temps seul pour apprendre à mieux se connaître est la clé du succès pour vaincre le stress chronique. Pas encore convaincu?

 

LA MÉDITATION POUR UNE MEILLEURE SANTÉ HOLISTIQUE

 

 

 

La méditation est un exercice qui permet de faire le vide. Sans cet exercice, je crois que nous passons à côté de la vie, hypnotisés par les stimuli extérieurs comme la T.V., internet, Facebook, le cellulaire et les médias en général. Les soucis de la vie s’occupent d’accaparer le peu de place qui reste dans notre cerveau et voilà, la société a toute notre attention. Nous ne réfléchissons plus par nous-mêmes, pétrifiés par les conséquences qu’un peu de liberté aura sur notre vie.

La méditation, pour ceux qui ont essayés, demande une certaine discipline et selon ce que j’entends souvent, on arrête après quelques fois parce que c’est trop dur. S’asseoir sur un coussin, fermer les yeux et respirer, dur? Oui, je l’avoue, c’est dur même pour moi qui pratique depuis plus de dix ans.

Aussi, on ne nous apprend pas à le faire parce que le résultat de la méditation au quotidien est la porte d’entrée pour penser soi-même, remettre en question, se libérer du contrôle que les autres exercent sur nous. Méditer prend du courage, ouvrir les yeux prend du courage et se rendre compte que l’on ne peut pas se dégager de nos soucis ou de notre cellulaire pendant quinze minutes n’est pas facile. 

Pourtant, si l’on persiste quelques mois à méditer de quinze à vingt minutes tous les jours, une transformation de notre être se fait. On devient plus calme, plus en contrôle de nos émotions, plus en paix avec soi-même. On attire ce que l’on désire vraiment et ce qui ne nous appartient pas s’estompe graduellement. 

 

Après plusieurs années de pratique de la méditation, je ne peux pas prétendre que l’exercice est magique. C’est encore difficile quelquefois de m’asseoir et respirer profondément pendant plusieurs minutes. Sauf que maintenant, je ne peux plus m’en passer. Dès que mon être est débalancé au niveau de mes émotions (frustration, peine, anxiété) je sais que la méditation m’aidera à voir plus clair, avec calme. Dans le monde actuel, je vous souhaite fortement d’entreprendre cette pratique qui nécessite peu d’outils. 

 

Ce dont vous avez besoin pour méditer:

 

-Un coussin plutôt ferme qui vous permette d’être environ à 8 cm au dessus du sol, assis.   

-Un endroit tranquille, avec un bruit de fond, doux ( l'air climatisé, le réfrigérateur).

-Des vêtements comfortables, pas serrés.

 

Voilà c’est tout. Maintenant, asseyez-vous en indien, le dos le plus droit possible tout en gardant en tête que votre corps et état d’esprit doivent rester léger; visualisez une tête, des épaules et un dos détendus.  Pour ceux qui ne peuvent pas s’asseoir en indien, laissez vos jambes devant vous en essayant de faire toucher vos pieds ensembles afin de garder l’énergie du corps connectée comme une boucle.

La respiration doit être profonde sans pour autant la forcer. Ce n’est pas facile d’atteindre cet équilibre mais vous le verrez dans votre quotidien, votre respiration deviendra rapidement plus profonde et détendue, même pendant les moments de stress. Vous aurez envie de prendre de grandes respirations, la clé pour retrouver le calme et l’attention à tout moment.

 

Il y a plusieurs façons d’exercer la respiration lors de la méditation. On peut prendre une grande respiration et compter un, puis prendre une grande expiration et compter deux. Recommencez en comptant trois après l’inspiration et quatre après l’expiration et ainsi de suite jusqu’à dix. Allez en ordre décroissant par la suite et recommencez le processus autant de fois qu’il le faut pour rester concentré sur la respiration.

Une autres façon de rester sur sa respiration est de compter jusqu’à quatre en inspirant, retenir sa respiration deux secondes et compter jusqu’à quatre en expirant. Le nombre de secondes peut changer selon votre capacité à prendre de grandes respirations.

 

Voilà! C’est à peu près tout ce que vous devez savoir pour faire de la méditation. Ah oui, peut-être aussi que les quinze minutes durant cet exercice vous sembleront interminables. Elles ne le sont pas alors accrochez-vous, ou plutôt respirez. Votre santé vous le rendra bien. L’important est de toujours revenir à la respiration et de voir nos pensées ou nos maux physiques de façon détachée, "de passage". La méditation idéale n’existe pas mais les conséquences positives de cet exercise tout simple se verront rapidement sur votre santé en général alors ouvrez vos sens! La vie vaut la peine d’être contemplée dans le calme et l'attention. La méditation c’est là pour ça aussi.

 

Bonne Saint-Valentin! 

 

Bises,

 

Lisa

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

DÉCOUVREZ LES PIGMENTS CRÈME

April 25, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

October 23, 2019